Les femmes et l’Aïkido

L’Aïkido est certainement l’art martial le plus adapté aux femmes :

  • Apprendre à se défendre,
  • Prendre confiance en soi
  • Pratiquer dans un cadre non compétitif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous êtes une femme et vous souhaitez pratiquer un art martial de défense efficace qui vous aide à prendre confiance en vous ? Alors le Club d’Aïkido de Périgueux vous offre un environnement convivial non compétitif pour découvrir et pratiquer l’Aïkido. Vous pouvez faire un cours d’essai et vous inscrire tout au long de l’année…

La pratique de l’Aïkido ne nécessite pas l’utilisation de la force physique et son efficacité repose sur le déplacement, le placement, l’engagement des hanches, le relâchement musculaire qui permet une meilleure circulation de l’énergie : le Ki*.

L’aïkido est un art martial japonais, mais c’est en occident que les femmes s’en sont emparées, attirées sans doute par son caractère non violent, chorégraphique et pourtant très martial…

N’importe quel mouvement d’Aïkido peut être accompli par une femme. Elle ne le fera pas de la même manière qu’un homme. La force physique des femmes est en général inférieure à celle des hommes, mais elle sera compensée par un meilleur déplacement, un meilleur placement, une meilleure vision, une réponse plus adaptée à l’attaque.

Aujourd’hui, un tiers des femmes accède au moins à la ceinture noire et au niveau des 2°/3°/4°DAN (grades supérieurs à la ceinture noire), on observe dans l’Aïkido que les femmes persévèrent davantage que les hommes du même niveau.

*(Le Ki : énergie interne, considérée par la médecine traditionnelle chinoise comme le flux vital)

Extrait de la page du site de la FFAAA sur les femmes et l’Aïkido >>>